Fermeture de Tihange 3 : un risque de black-out causé par l’inaction du gouvernement !

Selon Engie, le réacteur nucléaire Tihange 3 sera indisponible cet hiver. En raison des différents problèmes techniques ou de maintenance concernant d’autres réacteurs, Doel 3 sera le seul réacteur nucléaire susceptible d’approvisionner la Belgique en électricité entre le 20 octobre et le 28 novembre. Beaucoup trop peu selon le député fédéral Michel de LAMOTTE. Le pays est dès lors confronté à un risque de black-out.

Pas plus tard que ce mardi, le député humaniste tirait la sonnette d’alarme en Commission de la Chambre, compte tenu, en outre, de la décision du gouvernement fédéral de supprimer la réserve stratégique. La Ministre Marghem s’est contentée d’une réponse laconique et légère, précisant qu’elle ne pouvait pas présager de l’avenir et « ne détenait pas une boule de cristal » pour prévoir les avaries.

La situation à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui n’est rien d’autre que le résultat du laisser-aller du gouvernement fédéral en matière de politique énergétique. Comme réponse à toute question sur le sujet, la ministre n’a rien d’autre à dire que « tout va très bien madame la marquise ».

Le cdH dénonce une politique irresponsable du gouvernement fédéral qui, si rien ne change, mènera le pays vers des problèmes de pénurie d’électricité, de black-out et vers une augmentation importante de la facture du consommateur.

Tout doit être mis en œuvre pour assurer la sécurité d’approvisionnement de notre pays en tenant compte de la sortie du nucléaire programmée en 2025.

Les commentaires sont clôturés

Ligne

   Fb icon 325x325          Enveloppe

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site