Instauration du paquet neutre : enfin un premier pas mais la lutte contre le tabac ne doit pas s’arrêter là

Catherine Fonck, députée fédérale et cheffe de groupe à la Chambre, se réjouit que le gouvernement fédéral commence enfin à prendre la mesure de la nécessité de lutter efficacement contre le tabac en instaurant le paquet neutre.

La députée humaniste exhorte depuis plusieurs années le gouvernement à prendre une telle mesure dont l’enjeu est de dénormaliser le tabac et d’éviter que les jeunes ne commencent à fumer. Après de nombreux mois durant lesquels la majorité n’a cessé de freiner le débat au parlement, c’est enfin chose faite !

Le gouvernement fédéral doit maintenant notifier sa décision aux instances européennes. Pour Catherine Fonck, la notification européenne ne doit en aucun cas être un prétexte pour permettre au gouvernement de ne pas décider une entrée en vigueur avant la fin de cette législature.

Néanmoins, la lutte contre le tabac ne doit pas s’arrêter à l’instauration du paquet neutre. D’autres propositions de la députée humaniste telles que la protection de mineurs du tabagisme passif en interdisant de fumer en leur présence dans les voitures et les espaces publics de jeux d’enfants, l’augmentation plus abrupte du prix du paquet de cigarettes et du tabac à rouler, le contrôle plus strict du respect de l’âge lors de l’achat de tabac ou encore l’interdiction complète de la publicité sont encore sur la table.

Catherine Fonck appellera une nouvelle fois le gouvernement à poursuivre la lutte contre le tabac qui, pour rappel, est à l’origine de plus de 20.000 décès prématurés par an en Belgique. Il est également la cause de nombreuses pathologies cardio-vasculaires et pulmonaires.

Les commentaires sont clôturés

Ligne

   Fb icon 325x325          Enveloppe

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site