Remplacement des F-16 : le gouvernement fédéral doit publier l’acte de décès de cette procédure

La procédure de remplacement des F-16 est dans un coma profond depuis plusieurs mois. Interrogé par Georges Dallemagne ce mercredi en Commission de la Défense de la Chambre, le Ministre de la Défense a refusé de confirmer la date du 14 octobre comme date ultime de décision pour le remplacement des avions de chasse.

Si d’aventure le gouvernement devait se prononcer, il le ferait dans un contexte politique particulièrement inflammable.

Pour rappel, le ministre de la Défense s’entête dans une procédure qui limiterait le choix entre l’Eurofighter britannique et le F-35 américain.

La N-VA n’a jamais caché sa préférence pour le F-35. L’ambassadeur des États-Unis, Monsieur Gidwitz, un faucon proche de Trump, met la pression sur le gouvernement belge en affirmant que l’offre américaine serait caduque le 15 octobre prochain.

Dans un tel contexte, un choix en faveur du F-35 créerait immédiatement une polémique en Belgique à l’heure où l’Union Européenne se cherche un avenir, notamment en matière de politique étrangère comme vient de le rappeler le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker.

Selon le député Georges Dallemagne, il est temps que le gouvernement arrête de se mettre la tête dans le sable et publie l’acte de décès de cette procédure choisie par le gouvernement dans le cadre du remplacement de ses avions de chasse. Il importe à présent d’avoir recours à une procédure davantage conforme aux intérêts géostratégiques, militaires et industriels de la Belgique.

Les commentaires sont clôturés

Ligne

   Fb icon 325x325          Enveloppe

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×