Gembloux valide son affiliation à l'AIS de Gembloux- Fosses

Dscf8960

Lors du dernier conseil communal, le Plan de cohésion sociale a été approuvé. Pour rappel, le PCS se définit comme "l’ensemble des processus, individuels et collectifs qui contribuent à assurer à chacun l’égalité des chances et des conditions, l’équité et l’accès aux droits fondamentaux et au bien-être économique, social et culturel, et qui visent à construire ensemble une société solidaire et co-responsable pour le bien-être de tous "

Emilie Loward, chef de projet PCS, a présenté le plan d'actions. L'objectif du PCS, c'est d'agir d’un point de vue individuel : réduire la précarité et les inégalités en favorisant l’accès effectif de tous aux droits fondamentaux ; mais aussi d’un point de vue collectif : contribuer à la construction d’une société solidaire et co-responsable pour le bien-être de tous.

Le PCS se décline en actions coordonnées visant à améliorer la situation de la population par rapport à l’accès aux droits fondamentaux et la cohésion sociale répartis en 7 axes :

1. Le droit au travail, à la formation, à l’apprentissage, à l’insertion sociale

2. Le droit au logement, à l’énergie, à l’eau, à un environnement sain et à un cadre de vie adapté

3. Le droit à la santé

4. Le droit à l’alimentation

5. Le droit à l’épanouissement culturel, social et familial

6. Le droit à la participation citoyenne et démocratique, aux technologies de l’information et de la communication

7. Le droit à la mobilité

Gembloux vise la mise en œuvre d’un Plan de cohésion sociale pour la programmation 2020-2025. La ville pourra prétendre à un subside annuel de l'ordre de 50000 €

Parmi les actions retenues, on peut citer :

La mobilisation des habitants du centre-ville pour réaliser des petits aménagements et embellir leur cadre de vie ; l'accompagnement d'urgence des sans-abris dont les migrants en transit ; l'association au PCS Sombreffe pour soutenir la Maison Croix Rouge Gembloux-Sombreffe dans la création d’une épicerie sociale ambulante ; les dons de surplus de production personnelle de fruits ou légumes pour des personnes fragilisées ; les activités d'intégration collective travaillant la convivialité et l’entraide dans le centre-ville et renforcement du sentiment d'appartenance; Le projet itinérant de rencontres, de convivialité et d’échanges au coeur des villages et des quartiers appelé "Caravane"; la Cafétéria "Oh ! Qué Tal Kawa", qui est un espace de rencontres et d'échanges citoyens pour tous au départ d'un petit-déjeuner convivial et gratuit ; les échanges citoyens ; la co-construction / amélioration d’actions du plan en favorisant la participation citoyenne et le service écrivain public proposant une aide scripturale ou à la compréhension gratuite, y compris pour des formulaires en ligne

À l'exception du MR qui s'est abstenu, l'ensemble du conseil s'est prononcé en faveur du projet.

Affiliation à l'AIS Fosses-Gembloux

Le conseil communal a également approuvé l'affiliation de la commune à l'AIS ( Agence immobilière sociale). Actuellement, Gembloux compte 26000 habitants et 2,7% de logements publics. Le directeur de l'AIS Alexandre Warnant est venu présenter le plan d'action. De plus, l'affiliation d'une commune limitrophe au champ d'action territorial de l'agence immobilière sociale et de son d'action sociale est acceptée d'office par le Conseil d'administration, dès lors que le champ territorial de l'agence comprend moins de dix communes ou moins de 100.000 habitants. L'objectif est d'augmenter le pourcentage de logements publics pour atteindre la moyenne régionale.

Le conseil, à l'exception du MR, a voté pour le projet.

Les deux points cités ont particulièrement été appréciés par l'opposition socialiste.

Les commentaires sont clôturés