La 49e braderie de Gembloux est ouverte

Braderie 3

Ce jeudi 1er août, sur le coup de 20h, Benoît Dispa a inauguré la 49e braderie de Gembloux. Un bel éventail de commerçants ont été mis à l'honneur de même que les personnes derrière toute cette organisation qui conserve un beau succès d'année en année.

Au-delà du rendez-vous des bonnes affaires, la braderie de Gembloux est aussi une grande fête populaire. Chaque année, jeunes et moins jeunes reviennent pour savourer les plaisirs de la braderie-brocante. Derrière tout ça, il y a un énorme travail. Un grand merci à Mr Gérard Georges et Michel Meunier qui sont en quelque sorte l'âme de la braderie" débute le bourgmestre Benoît Dispa. Il enchaîne : "l'année dernière, c'est en tant que présidente de l'union des indépendants de Gembloux que Jeannine Denis prenait la parole. Aujourd'hui, c'est en tant qu'échevine du commerce. Cela ouvre des perspectives pour l'avenir pour les commerçants et leurs représentants. Cette année-çi plus que jamais, la proximité entre le monde politique et le monde du commerce est évidente. La braderie permet un rassemblement des forces vives autour de la problématique du commerce à Gembloux. En début de législature, le conseil à voté l'élaboration d'un schéma de développement commercial. Derrière ce terme, on retrouve les lignes directrices de la région wallonne qui nous permet d'élaborer le développement commercial de Gembloux. Il y aura d'abord une analyse de la situation actuelle et puis l'élaboration d'un plan d'action à mettre en œuvre. Ce sera un travail de concertation avec des réunions avec les acteurs du monde commercial pour cerner les problèmes et les solutions à mettre en place pour les résoudre".

Ce schéma ne sera pas l'alpha et l'oméga de la politique commerciale. Il y aura aussi du travail au niveau de l'espace public. Travail qui a débuté par la réalisation de fresques, notamment dans le centre-ville de Gembloux. Des œuvres qui vise à prendre du plaisir en circulant dans le centre-ville de Gembloux. "Je pense aussi à l'aménagement de la place de l'Orneau ou l'espace public sera le miroir de ce qu'il faut faire. Au niveau de la mobilité aussi. Lors du dernier conseil communal, le règlement relatif aux tarifs et horaires des horodateurs a été adopté. Deux changements majeurs sont à pointer. Le premier concerne l'horaire. Auparavant, la gratuité opérait dès 18h. Cette limite a été ramenée à 17h, offrant une heure de gratuité supplémentaire aux utilisateurs. Le deuxième permettra de bénéficier d'une heure de gratuité complète le samedi dès l'arrivée" explique encore Benoît Dispa. 

Les nouveaux règlements relatifs aux parkings et horodateurs ont été adoptés lors du conseil de ce 31 juillet. En marge des changements relatifs aux horodateurs, le règlement relatif au parking de l'Hôtel de Ville a également été modifié. Après 1h de gratuité permettant aisément aux usagers de profiter des commerces gembloutois, le tarif passera à 0,80€ par heure. Un prix qui reste très intéressant au regard des autres villes.  Le point a reçu l'unanimité des votes à l'exception d'un seul. Le parking de l'Hôtel de Ville est de plus en plus souvent saturé en journée. Cette nouvelle réglementation vise à le désengorger pour permettre aux utilitaires des commerces du centre de Gembloux de profiter de la proximité du parking. 

Benoît Dispa pointe aussi la culture. "L'offre culturelle n'est pas en reste avec un bel éventail d'activités durant les mois à venir de même que la réouverture du centre culturel Atrium 57. Le commercial et le culturel sont liés via le vivre-ensemble".

Un comité de quartier est aussi cité parmi les projets à concrétiser.

"Nous aurons besoin des uns et des autres, de tous les acteurs locaux au premier rang desquels les acteurs économiques et commerciaux qui sont au cœur des forces vives de Gembloux et que je souhaite mettre à l'honneur à l'occasion de cette ouverture de la 49e édition de la braderie de Gembloux! Je la déclare ouverte ! " conclut Benoît Dispa.

local Evénements

Les commentaires sont clôturés

×