Pacte d'excellence : Marie-Martine Schyns en conférence à Sombreffe

C'est une conférence d'actualité qui s'est tenue à Sombreffe il y a une semaine puisqu'en cette période de rentrée scolaire c'est Marie-Martine Schyns qui était tête d'affiche. Au programme: plus de 150 personnes venues l'écouter et débattre des grands défis de notre enseignement et, bien sûr, du Pacte d'excellence. Ce fameux pacte qui a pour objectif d'améliorer la qualité de l'enseignement.

Si, pour le moment, il est dans sa phase de consultations (des directeurs d'écoles, des enseignants, des organisations syndicales, des pouvoirs organisateurs et des parents), cela débouchera sur des propositions concrètes. D'autres thèmes ont aussi fait irruption sur la table : la réforme "des titres et fonctions" ("Il faut mettre de l'ordre. (…) J’ai donné des directives de souplesse à mon administration. Les salaires de septembre seront bien payés.") et la réforme du "qualifiant" (qui se mettra en place en concertation avec le milieu). Enfin, après 2heures de débats, la Ministre s'est montrée disponible pour s'entretenir avec les directeurs, professeurs ou parents qui le désiraient.

En quelques chiffres : 

  • En 2025, la population scolaire aura augmenté de 13% à Bruxelles et de 5% en Wallonie. Cela signifie 10% d’enseignants en plus (actuellement 120.000) et de nouvelles infrastructures nécessaires. 

 

  • Les enquêtes PISA classent l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en-dessous de la moyenne européenne pour les mathématiques et les sciences. Chez nous 55% des élèves de 15 ans ont un retard scolaire d’au moins 1 an, le chiffre est de 10% pour l’OCDE. 

 

  • On constate que 50% des résultats scolaires en Fédération Wallonie-Bruxelles sont au-dessus de la moyenne européenne. Nous partageons avec la Flandre et la France le fait d’avoir le plus grand écart entre les élèves plus forts et les plus faibles 

Dsc 0028

Evénements

Les commentaires sont clôturés