Autrefois

Il fut une époque où la gestion, à Gembloux, n’était pas très participative.  

Il a fallu changer de méthode : un peu moins de suffisance et un peu plus de dialogue.

A présent, tous les projets font l’objet de concertations avec les acteurs concernés.